Le Mot du Maire


Chères & Chers Bonnevillois,

 

Je commencerai cet édito en rendant hommage à notre collègue Christophe KERDUDO emporté, cet été, par une crise cardiaque. Il va nous manquer, mais surtout il va manquer à sa Femme et à l’ensemble de ses proches. Tous mes mots de réconfort leur sont adressés.

 

Toutes mes condoléances vont aussi à la Famille de Laurent GAUDET, notre agent des Services Techniques, emporté lui aussi par une crise cardiaque en cette fin de mois d’Août.

 

Décidément, cette année rien ne nous aura été épargné. Il a fallu organiser les élections municipales en tout début de crise sanitaire avec, juste le lendemain, la mise en place du confinement de tous les Français.

 

Alors ce bulletin est le tout premier de ce mandat 2020/2026. Avec notre nouvelle équipe, nous devons avancer avec tous ces protocoles sanitaires qui s’enchaînent. Pour cela, le travail s’effectue en étroite collaboration avec les services de la préfecture et les différents ministères (Éducation Nationale, Sports, Culture…).

 

En ce début de mois de Septembre, je me rends bien compte que le moral de certaines personnes n’est pas bon, beaucoup sont aigris, beaucoup n’arrivent plus à s’entendre avec leurs voisins parce que beaucoup oublient les règles de vies en collectivité. C’est maintenant qu’il va falloir se serrer les coudes, il va falloir être prudent, il va falloir être tolérant, mais surtout, et ce sera mon maître mot pour cette rentrée être « bienveillant ».

 

Mon vœu le plus cher pour cette rentrée, est que chacun soit bienveillant avec les personnes qui l’entourent.

 

Avec l’équipe, nous mettons tout en œuvre pour que nos Associations reprennent leurs activités. Vous connaissez maintenant mon attachement à cette vie Associative. C’est en s’occupant l’esprit, en ayant une démarche positive, constructive et collective, que nous allons reprendre très vite le cours normal de notre vie.

Notre rentrée scolaire s’est déroulée dans une ambiance sereine. Il faut dire que notre organisation réunissant l’équipe enseignante, les animateurs, les agents du service restauration, du service d’entretien des bâtiments, des services techniques et administratifs a déjà un fonctionnement bien rodé depuis le mois de Mars.

Quelques informations concernant les travaux de réfection de la rue Jean Maréchal, le Responsable d’exploitation des routes Départementales de l’Eure nous a confirmé qu’ils sont bien en projet. Les études laboratoires n’ont pas encore démarrées et la programmation ne sera probablement pas pour 2021. Je vous tiendrai informé régulièrement de l’avancement du dossier.

 

Je souhaite maintenant aborder le sujet qui a causé une grande déception à beaucoup d’entre vous, le  départ relativement soudain du Dr BOUKHARI.

 

En effet, celui-ci a fait un autre choix de vie pour sa famille et décidé de partir vivre et exercer en Suisse.

Je ne vois pas comment il est possible de s’opposer légalement à cette décision personnelle, même si comme vous je la déplore.

 

Concernant cet arrêt d’activité, je tiens à être très clair : Il n’a jamais été question que la Mairie informe ses patients de son départ.

La Commune ignore complètement le nom des patients qui se rendent dans son cabinet, et c’est bien normal au regard du respect du secret médical.

Il lui appartient donc d’informer ses patients de sa cessation d’activités tout comme des modalités de restitution de leur dossier médical.

 

Le Dr BOUKHARI n’est pas un salarié de la Commune : Il exerce une activité de médecin libéral, indépendant, qui loue simplement des locaux appartenant à la Mairie.

Il n’a aucun compte à rendre au Maire, tout comme les autres professionnels de santé exerçant sur la Commune (Pharmacie, infirmières, kinés …) concernant son activité, qu’il s’agisse de ses horaires ou jours de travail, de ses dates de vacances, de sa cessation d’activité …

Vous comprendrez aisément qu’il ne m’est pas possible d’interférer auprès des médecins au risque d’être accusé de vouloir faire de l’ingérence dans la gestion de leur cabinet et d’attenter à leur liberté d’exercer la médecine.

 

En d’autres termes, la Municipalité ne doit pas un médecin à ses administrés, son rôle, sur décisions des élus, est de réunir les conditions favorisant l’installation de professionnels de santé sur son territoire, ce qui a été fait notamment avec le rachat d’une partie des locaux appartenant à la Pharmacie puis leur transformation en cabinet médical (achat et travaux dont certains Bonnevillois n’ont pas manqué de nous faire le reproche).

 

Pour conclure, je tiens à vous assurer de ma totale détermination, ainsi que de celle de la nouvelle équipe municipale, pour trouver dès que possible un remplaçant au Docteur BOUKHARI, sachant que le département de l’Eure est un des plus sinistrés en matière de désertification médicale.

 

Très bonne rentrée à toutes et à tous, j’espère vous rencontrer prochainement au fil des futures manifestations programmées.

 

Sincère dévouement.

Olivier RIOULT